Rechercher dans ce blog

dimanche 27 novembre 2016

Clérodendron trichotomum

Clérondendron au jardin des violettes photo du 05 septembre 2016.

Planté chez nous sous le poirier en 2011,mi ombre du poirier , exposé nord ouest,  il a cette année bien fleuri, mais son feuillage en souffrance je vais cette année lui ramener du compost


Renseignements trouver sur Gerbeaud clic ici Assez peu connu, le clérodendron possède pourtant de grandes qualités ornementales. Ses larges feuilles à l’allure exotique, ses fleurs parfumées blanches ou roses qui éclosent en été et donnent des fruits très décoratifs le rendent particulièrement séduisant. Facile à cultiver, il demande peu d’entretien.

Le clérodendron : une floraison et une fructification remarquables

Le genre Clerodendrum qui appartient à la famille des Verbénacées comprend plus de 400 espèces de plantes herbacées, de grimpantes et d’arbustes à feuillage caduc ou persistant originaires d’Afrique et d’Asie. Deux espèces asiatiques, Clerodendrum trichotomum et Clerodendrum bungei sont parfaitement adaptées à la culture de pleine terre dans la plupart des régions de France.

Culture du Clérodendron selon Gerbeaud

Sol

Le clérodendron apprécie les terres profondes, riches en humus fraîches mais bien drainées. Il accepte les sols acides ou neutres mais craint les excès de calcaire. Si votre sol est pauvre, trop sec ou trop calcaire, apportez du compost ou du terreau de feules à la plantation puis chaque année au démarrage de la végétation. Arrosez régulièrement en période sèche et paillez son pied pour maintenir la fraîcheur.

Exposition

Privilégiez les situations chaudes et ensoleillées et bien abritées du vent, gages d’une floraison généreuse et d’une fructification abondante.

Taille

La taille vise surtout à limiter le développement de l’arbuste et à aérer son centre en ôtant les branches en surnombre et à supprimer les rejets du clérodendron de Bunge.

jardin free en parle ici très en détail

On sent que le fleur ici à soif ... je n'arrose que très peu cet endroit c'est la météo qui s'en charge et cette année l'été fut sec très longtemps !

à son pied un bébé qui va partir chez un copain de jardin

Je vais éclaircir sa ramure et la réduire un peu

jolie fructification de perles bleues













 :                                           
à son pied un géranium machrorizum et sur le devant un hydrangéas qui va peut être déménager, à moins qu'une taille laisse à chacun sa place puisque l'harmonie est douce  !
Un arbuste dont je me suis très peu occupé, voir pas du tout , qu'il me pardonne je vais me rattraper cette année !     
A suivre
Enregistrer un commentaire