Rechercher dans ce blog

dimanche 19 février 2017

Envie de plessis au jadin des violettes

 Bon c'est reparti, cette semaine je taille les saules.
  Je vais essayer de mieux faire que l'an passé.
Ce n'était pas si vilain pour une première,en 2016, ma clôture a bien tenu .

j'ai recherché des renseignements
jardin d'ingrid

 planter par deux
 croiser par quatre
 deux grosses branches ont été mises sur le devant pour l'arrondi
 à la fin vous les rassemblez ensemble
premier cour Ingrid 

un autre site ici  Plessis de noisetier
récolter le noisetier entre novembre et février
  des rejets longs et droits 3 cm de diamètre et d'au moins 1,50 mètres de long. de 3 à 4 ans (plus jeunes, les rameaux sont cassants), sans ramifications, d'environ
Après la récolte des perches, reliez-les en fagots et laissez-les reposer quelques jours.
Les branches de grosse section durent plus longtemps mais sont plus difficiles à tresser. Cependant, vous pouvez les utiliser pour faire les piquets (un diamètre de 6 cm environ suffit).
À savoir : l’utilisation, pour les piquets, d'une essence plus résistante, comme le châtaigner ou le robinier, ou encore de fers à, béton prolongera la durée de vie de votre clôture.

Matériel nécessaire pour réaliser une bordure en plessis

  • Les piquets : leur hauteur se calcule en fonction de la hauteur de la clôture et de la profondeur de plantation. Leur nombre dépend de la longueur de la clôture et de l'espace entre les piquets : plus les perches sont longues, plus les piquets peuvent être espacés ;
  • Les perches pour le tressage. Elles doivent être très nombreuses. Le nombre varie bien sûr en fonction des dimensions de la clôture et de la longueur des perches ;
  • Une hachette pour tailler les piquets ;
  • Un maillet pour planter les piquets et tasser le tressage ;
  • Un cordeau et des piquets pour définir le tracé de la clôture ;
  • Une serfouette ou du plâtre pour matérialiser au sol le tracé de la clôture ;
  • Du fil de fer ;
  • Un mètre pour définir l'emplacement des piquets.

    Réalisation d'une bordure en plessis de noisetier

    1 - Préparer les piquets

    Afin de faciliter l'implantation des piquets, taillez-les en pointe à l'aide de la hachette.

    2 - Tracer le cheminement de la clôture au sol

    À l'aide d'un cordeau et de quelques piquets, définissez le tracé de votre clôture puis matérialisez-la au sol en traçant un sillon à l'aide d'une serfouette, ou bien en utilisant du plâtre si l'herbe n'est pas trop haute.

    3 – Planter les piquets

    À l'aide du mètre, repérez les emplacements des piquets : selon la longueur des perches, la distance entre deux piquets est comprise entre 30 et 60 cm. Pour un aspect homogène gardez la même distance entre chaque piquet.
    À savoir : plus les piquets sont resserrés, plus les perches doivent être souples.
    Taillez l'extrémité des piquets en pointe puis plantez-les bien droit, à 15 ou 20 centimètres de profondeur (tout dépend de la hauteur de la clôture).
  •  

    – Tresser les perches de noisetier

    Le tressage commence au bas et à un des bouts de la clôture. Tressez la première perche entre les piquets de la façon suivante : la perche passe devant le premier piquet, puis derrière le deuxième, devant le troisième, etc.

    bordure du potager 

    Idées de bordure selon Gerbeaud 

      Taille de 2017



    maintenant  "ya plu ka faucon" ...fasse le plessis à suivre ...

mardi 14 février 2017

Sarcococca au Jardin des Violettes

Notre Sarcococca doit avoir  plus de 6 ans puisque je l'ai planté ici en arrivant en 2011; aucun problème je ne l'ai ai jamais vraiment mis en valeur mais il tient bien sa place ici plein sud à mi ombre, grâce à des caducs qui l'abrite du trop grand soleil d'été :  lilas, prunus  heptacodion etc... Il me ravit surtout à cette saison . Il s'est ressemé de lui même à son pied j'en ai prélevé et mis em pépinière . Il pousse très lentement c'est aussi son avantage  pas d’exubérance .


au Jardin Info en parle ici

Sarcococca ruscifolia est un arbuste dense au port arrondi, parfois plus large que haut. De croissance lente, il atteint lentement 1 m en tous sens. Il montre un feuillage coriace vert foncé et luisant. Les feuilles sont elliptiques, acuminées. Courant janvier, les fleurs naissent en groupe à l’aisselle des feuilles. De petites tailles, elles sont disposées en grand nombre tous le long des branches. Les fleurs sont dénuées de pétales, on en distingue juste les pièces sexuelles, des étamines très développées de couleur blanche. La floraison dure tout le long de février et dégage un parfum agréablement sucré, vanillé.
Les fleurs produisent des fruits : de jolies drupes arrondies qui se colorent de rouge-sang, puis deviennent presque noires en automne.

Nom latin  : Sarcococca ruscifolia
Famille  : Buxacées
Origine  : Chine
Période de floraison : janvier, février
Couleur des fleurs  : blanc
Type de plante : arbuste ornemental
Type de végétation : vivace
Type de feuillage  : persistant
Hauteur : 1m

Planter et cultiver

Rusticité  : rustique, -19°C
Exposition  : ombre à mi-ombre
Type de sol : riche et drainant
Acidité du sol  : acide à légèrement basique
Humidité du sol  : normal à sec
Utilisation : isolé, haie, massif
Plantation, rempotage : automne, printemps
Méthode de multiplication : séparation des rejets, semis, bouture

Un persistant bien sympathique J'envisage avec les jeunes pieds d'en faire une petite haie à suivre ..

dimanche 12 février 2017

Perce neiges au jardin des violettes

Au jardin des violettes c'est le temps de perces neiges et des jeunes pousses qui nous donnent espoir vers l'année nouvelles... 
massif du gingko les premières fleurs sont les perces neiges mais aussi  les hellébores un prochain articles rien que pour les hellébores

Celle là ont de plus larges feuilles et arrivent plus tôt en saison.
 La fiche Rustica ici

Fiche de culture du perce-neige

Famille : Amaryllidacées.
Dimensions : le perce-neige atteint entre 10 et 20 cm de hauteur pour une largeur qui n’excède pas 2 ou 3 cm.
Description : il s’agit d’une petite plante au port dressé. Les feuilles se présentent en paires et permettent l’identification des
différentes espèces en fonction de leur disposition par rapport à la tige florale. Le feuillage vert pâle apparaît tôt en saison et disparaît dès les premières chaleurs.
Floraison : elle apparaît entre janvier et mars. Chaque fleur blanche est plus ou moins marquée d’une tache verte sur les segments internes, qui aide à l’identification des variétés. Cette floraison exhale un léger parfum de miel.
Utilisation : la précocité de la floraison du perce-neige viendra éclairer votre jardin ou votre terrasse. La découverte d’un petit groupe au pied d’un massif de
rhododendrons ou d’arbustesà feuillage caduc est toujours un spectacle plaisant. En ce qui concerne les grands jardins, envisagez une plantation en masse afin d’obtenir des tapis d’aspect naturel. Ces fleurs trouvent leur place dans toutesles rocailles, en petits groupes bien denses. Pour les balcons et les terrasses, composez de belles potées.
Sol : évitez les sols qui tendent à se dessécher et à se réchauffer très vite. Car les perce-neige, comme les narcisses, apprécient les terrains frais pendant la période estivale ; leurs bulbes restent ainsi bien charnus et vivants. G. nivalis s’accommode d’une terre acideou calcaire, mais sans excès.
Exposition : ces bulbes apprécient avant tout la mi-ombre et la fraîcheur, par exemple à l’abri des frondaisons d’arbustes. Evitez aussi le plein soleil qui risque d’abîmer le feuillage et d’assécher le sol pendant l’été, ce qui ne pourra pas favoriser la conservation des bulbes.
Arrosage : dans de bonnes conditions de culture, sachez que les arrosages ne sont pas nécessaires. Intervenez seulement en cas de sécheresse printanière ou estivale. Les potées seront à surveiller en raison de leur faible volume de terre.

Hop! poussez vous les feuilles, c'est moi le perce neige je perce même les feuilles .
Je laisse autant que possible toujours d'épais tapis de feuilles sur les massifs et elles protègent et nourrissent bien les bulbes qui craignent le dessèchement

Derrière le pied de perce neige une belle hellébore noire pointe, elle prolongera la floraison des perceneiges

En compagnie de persistants mais elle apprécie aussi le couvert des caducs qui  protège le bulbe du soleil en été .

Perce neige mal mise en valeur... il faut tailler les branches de cotonéaster qui cachent les fleurettes

voilà, l sécateur est passé par là.
photo floue (pardon) mais perce neige visible

ici aussi il faut dégager les perce neige

Voilà c'est fait le cotonéaster a été taillé en transparence pour laisser voir les belles perce neiges

  Il faut que je laisse en place les perces neige. Parfois je sème au vent les graines nombreuses mais je n'ai pas encore de superbes tapis de perce neige, ça vient patience le maitre mot du jardinier.
A bientôt