Rechercher dans ce blog

dimanche 26 mars 2017

Les Violettes au jardin des Violettes


Mars 2017, c'est le plus beau mois pour les violettes, elles se font moins discrètes... et nous enchantent.

 La chambre aux violettes
Je leur ai attribué une chambre rien que pour elles où je plante les belles violettes qui souvent me sont offertes, merci Jeanne,

Mathieu,  Fred, Ingrid, Maryse, David, Sonia, Catherine, Éric,.. ça c'est un bonheur encore plus fort, celui du partage de nos jardins ..
Elles s'installent aussi volontiers dans tout le jardin et même sur les talus à l'extérieur
Celle là ce sont installées seules dans les briques devant la cuisine exposition plein sud.

Ici sur le talus le long de la route. Nous allons veiller à ne pas tondre le talus trop court et trop tôt, enlever les indésirables qui risqueraient de les étouffer. Je rêve de talus couverts de violettes.

La petite viola pensée cornuta se mélange avantageusement aux violettes elles sont de la même famille .



La jolie violette blanche de Jeanne elle se développe très bien et cette année a été bien parfumée .

viola odorata pink de david

Violette de Ingrid celle là a fleurit plus tôt , je me demande si ce n'est pas la même que celle de david ,pink odorata


Viola'Silver Samouraï'
Viola Sylver samouraï cadeau de fred elle a vraiment un feuillage très original et ne semble pas fragile au jardin depuis 2014.
Viola sororia pricéa cadeau de Duo-Jardin

Viola labradorica pourpre de Mathieu, alors celle là c'est la championne des envahisseuses mais je l'adore... elle a quand même le don d'aller volontiers se ressemer dans le pieds des autres violettes je dois donc la surveiller ici dans le massif en compagnie du carex elle va bien, joli contraste aussi avec l'houthunya.
Violette de Toulouse à fleur double,  elle doit manquer de chaleur en Normandie plante e 2015 laissons lui le temps de s'installer. Rappelons nous que toutes les vivaces demandent trois ans avant de s'installer ..Patience

Viola hederacea plantée en 2016 ne m'a pas encore fait de fleurs ...à suivre


Viola odorata alba

Viola labradorica pourpre

Violette sauvage


Ici on voit bien les jeunes semis il faut vraiment ne pas toucher à la terre pour qu'elle se ressème très bien j'y veille...

Le genre Viola compte plus de 500 espèces de vivaces, d'annuelles et sous-abrisseaux. Mais la plupart sont des vivaces tapissantes caduques ou persistantes.

Leurs feuilles sont plus souvent cordiformes ou reniformes et leurs fleurs sont de forme papillonacées.
Les pensées et les violettes horticoles sont des espèces eurasiennes hybridées et presque toujours cultivées en annuelles ou bisanuelles, bien qu'elles soient d'origine vivace. Elles fleurissent de la fin de l'hiver à la fin du printemps (voire jusqu'en été en climat frais).
La plupart des espèces de Viola tolèrent les gelées légères mais beaucoup sont très rustiques.
Les espèces tapissantes conviennent sous les arbres et arbustes et font de bons couvre-sol.
Les espèces annuelles ou bisanuelles conviennent pour les bordures et les tapis fleuris.
Les pensées (Viola x wittrockiana) conviennent en potées et en massif mais devront être renouvelées chaque année.

Plantation
Vous les planterez en fin de printemps au soleil de préférence (sauf mention contraire), à l'abri du vent (pour éviter le dessèchement), dans un sol bien drainé et pas trop riche.
Arrosage
Veillez à arroser abondamment pendant le développement des fleurs.
Multiplication
La multiplication se fera par semis en fin d'hiver, début de printemps.
La division et le bouturage est également possible pour les espèces vivaces.

Utilisation de la viola odorata
la violette odorante est utilisée de multiples façons en cuisine et pour votre santé.
  • Les feuilles et les fleurs sont comestibles et pourront être utilisées pour agrémenter vos salades.
  • Les fleurs seules sont utilisées en confiserie (enrobé de sucre : spécialité de la ville de Toulouse), en confiture, dans les gâteaux, en glace, en sirop...
  • L'infusion des feuilles et des fleurs est recommandé pour soigner la toux.
  • L'infusion des fleurs seules est sudorifique.
  • La violine contenue dans les racines à une action vomitive.
  • la ionine contenue dans les fleurs à une action anesthésiante sur l'odorat.
  • Jadis, elle était utilisée pour soigner les maux de tête, l'insomnie, la mélancolie, l'acnée et autres infections de la peau.
Maladies
  • Cécidomyie des violettes : Les feuilles sont épaissis, déformées, enroulées, blanchâtres. Des petits cocons ou des larves jaunâtres sont visibles à l'intérieur des feuilles. Supprimer les feuilles touchées ou la plante entière en cas de grosse attaque.
  • Pourriture des racines due à divers champignons pathogènes : La plante se flétri, le feuillage jaunit et se dessèche (malgré les arrosages). Une moisissure pourprée apparaît au niveau des racines. Arracher et brûler la plante malade. Nettoyer le sol de tous les déchets végétaux et attendre 4 à 5 ans avant de replanter des Viola à cet emplacement.
  • Le Mildiou : Des tâches brunâtres apparaissent sur les feuilles, alors qu'une moisissure blanchâtre ou grisâtre apparaît au revers. Les feuilles jaunissent et sèchent. Supprimer les feuilles malades. Un traitement à base de manèbe ou de mancozèbe (attention produits chimiques) peut être envisagé.
  • L'Oïdium : Un feutrage blanchâtre se développe sur les tiges et les feuilles (souvent après une période de sécheresse). Les feuilles flétrissent peu à peu si elles sont très atteintes. Supprimer les feuilles atteintes. Envisager l'utilisation d'un fongicide à base de souffre ou de myclobutanil (attention produit chimique). En période sèche, arroser régulièrement les plantes aux pieds en évitant le feuillage.
  • Botrytis (pourriture grise) : Les feuilles et parfois les fleurs se recouvre de tâches puis de pourriture grise par temps humide. Les organes atteints se ramollissent.Supprimer les organes atteints et même toute la plante pour éviter la contamination. Éviter les plantations trop denses et les arrosages excessifs.
La violette rose  du jardin d'Ingrid amie blogueuse voir son blog et son jardin  ici   le paradis d'une passionnée

vue et lu  ici  http://www.jardiplante.fr
Nom : viola odorata pink ou violette odorante rose godet de 8cm

Descriptif variétal : La viola odorata est la populaire et vraie violette parfumée qui par son parfum suave a envouté des générations de jardinier. Elle annonce le retour des belles journées printanières par sa présence discrète et délicate mais se fait remarquer par sa beauté miniature. Vivace rustique, elle préfère les sols humifères, légers et frais en exposition mi-ombragée ou ombragée. De culture facile, elle forme des touffes denses par l’intermédiaire de ses stolons. Ses feuilles en forme de cœur sont d’un beau vert-luisant. Entre avril et mai, la viola odorata "pink" a des fleurs présentant un magnifique dégradé de rose. 
un parfum inimitable !
une excellente vivace de couleur rose pour les lieux ombragés !
Exposition : mi-ombre, ombre.
Rusticité : jusqu’à -20°C.
Hauteur adulte : 10cm/15 centimètres.
Port : en touffe.
Floraison : entre avril et mai.
Feuillage : caduc.
Couleur floraison : rose.
Sol : fertile, léger et frais.
Utilisation : massif, isolé, groupe, pot, rocaille, bordure, sous-bois.
Enregistrer un commentaire