Rechercher dans ce blog

mardi 14 février 2017

Sarcococca au Jardin des Violettes

Notre Sarcococca doit avoir  plus de 6 ans puisque je l'ai planté ici en arrivant en 2011; aucun problème je ne l'ai ai jamais vraiment mis en valeur mais il tient bien sa place ici plein sud à mi ombre, grâce à des caducs qui l'abrite du trop grand soleil d'été :  lilas, prunus  heptacodion etc... Il me ravit surtout à cette saison . Il s'est ressemé de lui même à son pied j'en ai prélevé et mis em pépinière . Il pousse très lentement c'est aussi son avantage  pas d’exubérance .


au Jardin Info en parle ici

Sarcococca ruscifolia est un arbuste dense au port arrondi, parfois plus large que haut. De croissance lente, il atteint lentement 1 m en tous sens. Il montre un feuillage coriace vert foncé et luisant. Les feuilles sont elliptiques, acuminées. Courant janvier, les fleurs naissent en groupe à l’aisselle des feuilles. De petites tailles, elles sont disposées en grand nombre tous le long des branches. Les fleurs sont dénuées de pétales, on en distingue juste les pièces sexuelles, des étamines très développées de couleur blanche. La floraison dure tout le long de février et dégage un parfum agréablement sucré, vanillé.
Les fleurs produisent des fruits : de jolies drupes arrondies qui se colorent de rouge-sang, puis deviennent presque noires en automne.

Nom latin  : Sarcococca ruscifolia
Famille  : Buxacées
Origine  : Chine
Période de floraison : janvier, février
Couleur des fleurs  : blanc
Type de plante : arbuste ornemental
Type de végétation : vivace
Type de feuillage  : persistant
Hauteur : 1m

Planter et cultiver

Rusticité  : rustique, -19°C
Exposition  : ombre à mi-ombre
Type de sol : riche et drainant
Acidité du sol  : acide à légèrement basique
Humidité du sol  : normal à sec
Utilisation : isolé, haie, massif
Plantation, rempotage : automne, printemps
Méthode de multiplication : séparation des rejets, semis, bouture

Un persistant bien sympathique J'envisage avec les jeunes pieds d'en faire une petite haie à suivre ..
Enregistrer un commentaire