Rechercher dans ce blog

mercredi 26 avril 2017

Epimédium au jardin des violettes

L'épimedium, ou fleur des elfes, doit son nom poétique à ses petites fleurs délicates et colorées qui s'épanouissent durant le printemps. Idéale en couvre-sol dans les endroits ombragés, cette plante élégante possède bien des atouts.

ici en massif très sec et pauvre au pied d'un bouleau

pour bien profiter des jeunes et jolies feuilles de printemps il faut en février couper les vielles feuilles

 un pieds  dans la chambre aux violettes est installé en bonne terre fraîche et mi ombre.



épimédium près du nandina

En terrain sec il a moins belle allure

Près du bouleau de gauche là, j'ai coupé les feuilles en février 
 renseignements de pro ici

Conseils de culture de l'épimédium

Les fleurs des elfes sont des plantes rustiques qui peuvent être introduites dans la majorité des jardins, cependant les feuilles peuvent être endommagées par les gelées tardives.
Plantez les épimediums au printemps ou en automne dans un sol frais et humifère. Choisissez un emplacement abrité des vents dominants et bien ombragé.
Arrosez copieusement et régulièrement si le sol n'est pas naturellement humide afin que celui-ci ne sèche jamais complètement entre deux arrosages. Pour conserver de la fraîcheur au sol et protéger la plante du froid en hiver, étalez tout au long de l'année un paillis épais à son pied.
En février, supprimez le feuillage fané pour donner un meilleur aspect à vos plantes et favoriser la pousse des épis floraux.
épimédium sur terrain sec sans feuilles en février pas top du toutà cet époque mais voir la photo de débute en avril très joli .

En pratique

  • Exposition:  mi-ombre, ombre.
  • Sol : frais, neutre, fertile
    Rusticité :bonne
  • Maladies et parasites :  mosaïque, otiorhynques

dimanche 9 avril 2017

sorboria sorbifolia

Sorbaria sorbifolia 
jardin du pic vert ici

Arbuste drageonnant à feuilles vert sombre, composées de nombreuses folioles dentées. Panicules coniques et dressés de petites fleurs blanches.

Exposition au soleil ou à mi-ombre. Sol ordinaire, même calcaire, frais à humide. Rustique, au moins jusqu'à -15°C.
Feuillage caduc. Port Ouvert. Intérêt estival. 



 Le Sorbaria sorbifolia est une des espèces les plus belles du genre par sa floraison. Elle croît à l'état sauvage de l'Oural jusqu'au Kamtchatka et au japon, d'où elle fut introduite en Europe occidentale en 1759. Cet arbuste dressé aux rameaux forts et raides, d'un brun vif - un des premiers à débourrer au printemps -, porte en été de grandes panicules qui donnent un aspect léger et duveteux.

jeudi 6 avril 2017

Ribès odoratum au jardin des Violettes

 un arbuste tout simple qui est peu utilisé, ressemble au cassis fleur rose mais il diffère par sa couleur et son parfum très puissant et agréable, sans oublier son feuillage qui prend une jolie couleur automnale.
le jardin du pic verte en parle ici
Cet arbuste, au port arrondi, produit de petites grappes pendantes de fleurs jaunes, parfumées, au printemps. Elles sont suivies en août de petits fruits noirs, comestibles. Son feuillage vire au rouge et au pourpre en automne.

Exposition au soleil ou à mi-ombre. Sol ordinaire, pas trop sec à frais. Rustique, au moins jusqu'à -15°C.
Feuillage caduc. Port Buissonnant. Intérêt printanier, automnal. Odorante. Haie.


C'est dans l'allée qui mène au parking que j'en ai planté mais je devrais lui trouver un endroit sur un passage tant son parfum est agréable balancé par le vent comme hier

je le taille après la floraison
Il se bouture très très facilement .
Un bel arbuste de mars qui fait suite à la floraison du forsythias

samedi 1 avril 2017

Prunellier en haie

Dans notre Normandie le prunellier était autrefois utilisé comme haie pour contenir les animaux, bien plus efficace que les vilaines et coûteuses clôture de barbelé .
Chez nous la séparation de l'un de nos voisin est une haie de ce prunellier.  Mis à part qu'elle n'est pas agréable à tailler à la main parcequ'elle est très piquante , nous on a la chance d'avoir un taille haie sur tracteur  ce qui facilite amplement la tâche . Elle a aussi le défaut de drageonner mais autour d'une prairie pour les animaux les jeunes pousses sont dévorées chez nous par les chèvres ou les moutons et les drageons je les replantes ailleurs. Dans 10ans nos clôtures seront à refaire mais là où les haies de prunellier sont bien taillées deux fois par an, pas besoin de refaire les clôtures et une magnifique floraison en avril tous les ans ...Alors moi j'adore


photo de 31 03 2017
Même prise de vue que la précédente photo de juin 2007 sans taille elle par n'importe comment mais taillée elle est formidable



un site en parle ici