Rechercher dans ce blog

vendredi 14 septembre 2018

Aster mais lequel ?mystère

Espèces et variétés de Symphyotricum ASTER

renseignements trouvés sur ce site clic ici

250 espèces dans ce genre :
Aster novae angliae, Aster novae, espèces qui représentent la plupart des asters d’automne
Aster amellus, d’origine européenne
Aster cordifolius, intéressante espèce pour les zones plus ombragées
Aster alpinus, qui fleurit de mai à juillet
Aster lateriflorus, l’aster à fleurs latérales
Aster divaricatus, l’aster divariqué
Aster pyrenaeus ‘Lutecia’ ,l’aster des pyrénées
Aster dumosus ‘Lady In Blue’, bleu lavande
Aster dumosus ‘Marjorie’, rose clair
Aster dumosus ‘Alice Haslam‘, nain
Aster dumosus ‘Pilou’, mauve
Aster dumosus’ Kristina’, blanc
aster dumosus pilou ?
 https://www.aujardin.info clic sur ce site pour tout savoir
aster Dumosus Pilou

Botanique

Nom latin  : Symphyotricum dumosum
Synonyme  : Aster dumosus
Origine  : Amérique du Nord
Période de floraison : septembre, octobre
Couleur des fleurs  : bleu, rose, mauve, blanc
Type de plante : plante vivace
Type de végétation : herbacée
Type de feuillage  : caduc
Hauteur : 30 à 50 cm

 Ces asters nains forment de petites boules de fleurs, véritables bijoux en bordure de parterre.
  • Aster dumosus ‘Alice Haslam‘ est une forme très compacte rose vif; il se développe à 30 cm de hauteur.
  • Aster dumosus ‘Marjorie’, un classique, est rose pâle et s’éclaircit peu à peu.
  • Aster dumosus ’Khristina’ et Aster dumosus ‘Schneekissen’ offrent des capitules blancs
  • Aster dumosus 'Wood's Light Blue', se teinte d’un doux bleu clair


ASTER 'Alice Haslam' (Dumosus Group)

lady in black
alma-potschke
http://www.le-chatel-des-vivaces.com/les-vivaces/90-aster-novae-angliae-andenken-an-alma-potschke.html#.W5yVCfaYSM8
?

tékitoi?

lien jardin du pic vert 

À part quelques espèces à floraison estivale, les Aster ou œil du Christ ou encore marguerite d'automne sont les reines des vivaces de l'automne.
Les fleurs, de 1 cm à 5 cm de diamètre, sont nombreuses dans les tons rose, rouge, bleu ou blanc, rarement jaune.
Leur hauteur varie de 20 cm à 1,5 m selon les cultivars.
Leur culture est en général facile.
Plantez-les plutôt au soleil ou à l'ombre légère dans une bonne terre de jardin assez fraîche.
Les rabattre après la floraison .
les diviser en fin d'automne ou début du printemps, s'ils prennent trop d'ampleur.


Stépane Décriem 
promesse de fleurs

lundi 10 septembre 2018

Echinacéa

 Je n'ai encore jamais eu ces fleurs dans notre jardin ou alors il y a très longtemps .....
 Apreès avoir nettoyer le massifs de tout le liseron et fleur fanées par la chaleur j'ai des trous dans les massifs et peu de couleurs alors je suis allée à la jardinerie voir ce qu'il avait en fleur et je suis revenue avec les échinacées j'ai testé dans le massif du quercus ; Mais après renseignements elles aiment le plein soleil et un lieu dégagé donc c'est dans l'allée des roses qu'elles  sont installées.

bon.... toutes couleurs il y a trois pied par pots que je vais diviser à l'automne il faut que je note les couleurs .


Ce que j'ai retenu 
Il est important de veiller aux limaces en mars
Terre riches fraiches et profonde
Pas trop d'eau ni trop sec mais soleil soleil et aire libre dégagé 
Bien nourrir 
Ne pas déranger  
Enlever les fleurs faner .....
 plus bas vous trouverez les sites où je suis allée me renseigner.


https://www.jardiner-malin.fr/fiche/echinacea.html

promesse de fleurs en parle ici
  • Radieuse, colorée, l’échinacée est la reine de l’été !
  • Ses fleurs originales aux allures de grandes marguerites roses, pourpres, jaunes, oranges, blanches ou même vertes fleurissent tout l’été sans fléchir et sans discontinuer
  • D’une grande facilité de culture, sa seule exigence est
    un sol bien drainé
    une exposition ensoleillée
  • Robuste en diable, l’Echinacée s’adapte à tous les types de sols
  • C’est une vivace incontournable des jardins de prairie contemporains, des mixed-borders à l’anglaise et des bouquets !

Polyvalente, elle s’intègre à tous les décors en s’épanouissant dans le rôle de plante de milieu, de fond de massif ou encore de plate-bande. Sur une toile de fond composée de rosiers grimpants, de clématites et de graminées, associez-la à d’autres vivaces aux teintes puissantes demandant peu de soins et d’entretien comme les Achillées, Dahlias, Asters, Pavots d’Orient, Delphiniums, Agastaches, Rudbeckia, Lupins ou Phloxs.
 

Assez lente à l’installation, elle offre une fois bien établie, au bout de deux ans, une belle longévité assortie d’une floraison toujours plus généreuse. Une plantation à la hauteur de sa floribondité est donc nécessaire.  Elle aime un sol qui reste frais durant l’été, surtout les premières années (en vieillissant, elle tolérera mieux la sécheresse) et bien drainé. Elle redoute les terres gorgées d’eau en hiver. Le sol doit être profond et souple pour développer au mieux son système racinaire. Elle a un peu de mal à supporter la présence trop rapprochée d’autres plantes: laissez-lui de l’air!
Il doit surtout être riche en matière organique, pour permettre à la plante de bien fleurir. En terrains pauvres, elle ne sera jamais luxuriante.
  • Décompactez le sol, travaillez bien la terre.
  • Plantez-la dans un mélange de terreau, avec une bonne dose de compost bien décomposé et de la terre de jardin.
  • Comptez 5-7 godets au m²,
  • Espacez les plants de 25 à 30 cm lors de la plantation.
  • Une fois les jeunes plants établis, il ne faut plus les déranger.
  • Paillez
  • Au printemps, protégez ses jeunes pousses des escargots et limaces, si besoin utiliser du purin de fougères pour lutter contre leurs attaques.
  • L’Echinacée aime les sols fertiles : nourrissez-la régulièrement avec un engrais pour favoriser son épanouissement.
  • Ôtez les fleurs au fur et à mesure qu’elles fanent pour favoriser l’apparition d’autres fleurs.
  • Rabattez le reste des tiges à 15 cm du sol en octobre pour éviter des semis envahissants. (confectionnez un bouquet sec) ou au début du printemps si vous avez laissé sur pied quelques tiges défleuries : très graphiques pour animer le massif en hiver.

vendredi 7 septembre 2018

Calamagrostis acutiflora 'Karl Foester'

Une très belle graminée
Vue de la graminée Calamagrostis acutiflora 'Karl Foester'

Dans le massif du catalpa
Vue du massif des népétas

 Elle est a côté du dahlias bishop et de semis spontanée du fenouil bronze et amarante, en avant un liriope qui va déménager je crois

Commentaire d'un lecteur de jardin du pic vert :

Magnifique en hiver, toute droite, jaune paille, elle éclaire le jardin, par tous les temps. La graminée qui semble la plus naturelle, sauvage, et va bien avec les rosiers anciens, les asters, les hélianthus,par exemple. Se laisse facilement diviser, en plus !

 la touche rose derrière lui c'est un sédum
 renseignements trouvé ici
https://www.jardindupicvert.com/graminees/5797-calamagrostide-karl-foester-.html

À propos de l'espèce Calamagrostis acutiflora

Cette graminée haute possède un feuillage gracile et des épillets en panicules bronze argenté à brun violacé. Elle est intéressante pour sa forme architecturale et sa longue floraison. Installez-la au fond d'un massif de vivace, en terrain frais. Ne la rabattez qu'au mois de mars, car elle reste belle en hiver
.

Botanique

Nom botanique
Calamagrostis acutiflora 'Karl Foester'
Famille
Gramineae
Variété
Karl Foester
Genre
Calamagrostis
Espèce
Calamagrostis acutiflora
Le Genre Calamagrostis : Environ 250 espèces (zones tempérées de l'hémisphère nord). Graminées vivaces, rhizomateuses, touffues. Feuilles linéaires, plates ou incurvées. Inflorescences en denses panicules ramifiées.
Particularité de l'espèce Calamagrostis acutiflora : Graminée vivace s'étendant lentement, feuilles linéaires arquées, légèrement brillantes, vert moyen, 40-90 cm. Tiges raides, érigées, non ramifiées portant des inflorescences en panicules étroites, bronze argenté à brun violacé, 15-30 cm, persistant l'hiver.
Particularité de la variété : Inflorescence rose-bronze, virant au chamois en hiver.

Voilà j'ai ramené hier un plateau de plant de cette graminée dont je souhaite faire un gros massif en bas du jardin avec des hélianthus jaune des anémones roses
Un endroit qui n'est pas encore travaillé du tout à suivre je prend vos idées merci


Le massif du catalpa est paillé sur de la pelouse en  octobre 2016 ,on a planté en mars 2017.




mercredi 5 septembre 2018

Les malvacées

Recherche sur les malvacées

c'est le moment de récolter les graines de malvacées 
 Je vais en avoir des très belles couleurs violettes, merci Lionel.  Perso j'ai des gaines de roses trémières très sombres pratiquement noire ....
https://www.jardiner-malin.fr/fiche/rose-tremiere-planter-semer.html

revenons aux malavacées

https://www.plantes-botanique.org/famille_malvaceae

une étude de botanique très pooussée à lire sur ce lien
au jardin info clic ici Les Malvaceae sont une famille de plantes dicotylédones comprenant 1 000 espèces réparties en plus de 100 genres. Parmi les caractères morphologiques principaux des malvacées, les étamines sont monadelphes, c'est-à-dire soudées vers le bas en un tube. Ce sont des plantes herbacées, des arbustes et quelques arbres des zones froides à tropicales.

Les malva https://www.aujardin.info/plantes/malva-sylvestris-var-mauritania.php
Nom latin  : Malva sylvestris var Mauritiana
Synonymes  : Malva sylvestris, Malva sylvestris Mauritania
Famille  : Malvacées
Origine  : Europe, Asie occidentale, Afrique du Nord
Période de floraison : juin à septembre
Couleur des fleurs  : pourpre violacé
Type de plante : plante herbacée
Type de végétation : bisannuelle
Type de feuillage  : caduc
Hauteur : 70 cm à 1,20 m

Planter et cultiver

Rusticité  : très rustique, -34 °C
Exposition  : mi-ombre
Type de sol : argileux à calvaire, riche
Acidité du sol  : neutre à basique
Humidité du sol  : normal
Utilisation : ornementale et médicinale, comestible
Plantation, rempotage : printemps, automne
Méthode de multiplication : divisions, semis

Semis de Malva sylvestris var mauritiana

Pour être récoltée, la mauve peut être considérée comme une plante annuelle et être semée chaque année. Les graines perdent leur pouvoir germinatif au bout de 3 ans. Il vaut mieux les semer récoltées de l’année antérieure.
Les semis peuvent être fait directement en place en avril-mai, les graines germent au bout de 15 à 20 jours, fleurissent à partir de juillet. Les plantules montrent des cotylédons typiques en forme de cœur. Le semis peut être fait également en automne en pépinière couverte, repiqué en place au printemps pour obtenir une floraison dès juin, une première récolte se fait en juin : les tiges sont coupées à la souche. Une seconde récolte peut suivre.

Espèces et variétés de Malva

Le genre comprend des fleurs annuelles et vivaces
  • Malva moscheta, la mauve musquée
  • Malva officnalis, mauve officinale, synonyme de Althea officinalis
  • Malva arvensis, mauve des champs
  • Malva verticillata, mauve crépue
  • Malva neglecta, mauve négligée



mardi 4 septembre 2018

Sorbier des oiseaux

Le sorbier des oiseleurs est un bel arbustes qui fait le bonheur des oiseaux et abeilles grâce à ses baies rouges et sa floraison printanière.D’entretien facile, il convient parfaitement aux haies champêtres, massifs d’arbustes et même en isolé.
baies rouges très belle cette année je l'avais un peu taillé cet hiver pour lui garder une bonne forme !


En automne j'avais récolté quelques baies que j'ai pris soin d'écraser et de déposer dans un pot, les sorbiers ont levés au printemps. Je vais les planter en automne dans les fruitiers pour la pollinisation 

dans le massif du catalpa

je vais tenter de les tailler en hauteur ici je ne veux pas qu'il cache la vue sur le paysage
une vue du chemin en 2010 il n'était pas encore planté ..je ne me souviens plus la date de plantation mais sans doute fin 2010


un de chaque coté du chemin monte la garde !
tout ce qu'en dit " jardiner malin" un site intéressant aller voir là

En résumé, ce qu’il faut savoir :
Nom : Sorbus
Famille : Rosacées
Type : Arbre
Hauteur : 5 à 15 m
Exposition : Ensoleillée
Sol : Riche et profond, peu calcaire
Feuillage : Caduc
Floraison : Mai-juin
Fructification : Juin à octobre

Plantation du sorbier :

Préférez une plantation à l’automne afin de faciliter l’enracinement et donc la reprise au printemps.
Pour les sujets achetés en pot ou conteneur, vous pourrez planter en dehors de l’automne en évitant les périodes de gel ou de fortes chaleurs.
  • Le sorbier aime les situations plutôt ensoleillées, cela donne de plus belles floraison
  • C’est un arbre peu exigeant sur la nature du sol

Taille du sorbier des oiseleurs :

Pas de taille nécessaire mais si vous devez réduire ou équilibrer la ramure, attendez la fin de la floraison.

A savoir sur le sorbier :

Le sorbier est également souvent appelé sorbier des oiseleurs.
Il est très apprécié des oiseaux pour ses fruits rouges orangés qui demeurent jusqu’à l’automne.
C’est un excellent arbre pour abriter le chant des oiseaux dans votre jardin durant tout l’été !
Mais sa floraison printanière attirera aussi les abeilles et cela à l’avantage de la biodiversité !
l'encyclopédie du jardin documentation très complète clic ici