Rechercher dans ce blog

vendredi 2 novembre 2018

Pied d'alouette

J'ai  acheté hier un petit godet de delphinium d'un bleu très violet superbe il m'a flaché, c'était le dernier godet,  je vais le planter dans le massif de la gloriette .
C'est le plein remaniement de nos massifs en ce moment  Je lui ai trouvé sa place, il sera avec le beau rosier velours à côté du poème  de 2012 écrit par  notre fils Édouard.




 j’avais penser le planter dans le massif du ginkgo mais il y a trop d’arbustes ici qui lui feront de l'ombre
la terre y était accueillante

vue d'ici il aurait pu être beau.... mais il n'est pas dans les tons du massif qui sont plutôt roses, blancs, gris, avec le ton violet du portillon ça ne colle pas .

bon alors c'est décidé il ira dans le massif de la gloriette  en compagnie de l'aconit casque de Jupiter 

Ce fameux aconit qui a bien du mal à trouver sa place mais qui va y arriver . Je n'ai pas assez arrosé ce massif plein sud cette été et il a franchement souffert, je peux même dire que j'ai un peu laissé  de coté ce massif, pensant qu'il était autonome...
pas du tout !
allez, fumier, paillage et l'arrosage de l'hiver fera son action ...à suivre
revenons au delphinium.

https://www.promessedefleurs.
clic ici "Promesse de fleur" en parle!

Les Delphiniums, souvent nommés pieds-d’alouette ou dauphinelles sont emblématiques des jardins anglais. 

Ils sont très appréciés pour structurer des jardins de style prairie et sont précieux pour introduire des accents verticaux et des points de focalisation en fond de massif, en bordures ou en pots près de la maison.
Majestueuses mais fragiles, leurs longues hampes florales mesurant parfois près de 2 mètres, se déclinent en épis ramifiés ou denses, bleus purs, violets, blancs, jaunes, roses ou rouges suivant les variétés. 

Ils s’épanouissent au soleil, de juin à octobre en fonction des variétés, dans les
sols :riches, profonds, perméables.

Ces belles vivaces élancées ne sont pas les plus faciles à faire pousser et à conserver :   

 assez douillettes, elles mettent souvent un à trois ans avant de vraiment s’installer mais produisent ensuite dès la fin du printemps, une belle touffe de dizaines de hampes florales qui n’ont besoin que de quelques soins pour refleurir généreusement à la fin de l’été.

Coupées, ses inflorescences majestueuses composent de très jolis bouquets d’esprit champêtre.

Les Delphiniums sont des plantes parfaites pour jouer sur les contrastes, les nuances et les dégradés, et transformer un massif en remarquable tableau impressionniste :

 ils s’associent dans des scènes printanières et estivales opulentes avec des vivaces et des rosiers anciens notamment. 

  Ils font le charme des cottages anglais et transforment un simple massif de vivaces en un mixed border so chic ! (Virginie chez Promesse de fleur )