Rechercher dans ce blog

mercredi 4 avril 2018

les violettes du jardin des violettes

Mes quelques variété de violettes  

à la demande de ma copine maryse http://au-gre-du-jardin.blogspot.fr/voilà un récapitulatif de mes violettes
viola formasana article complet sur le blog ici maryse et jean luc au gré du jardin  http://www.pepinieredesavettes.com/




 viola labradorica Mathieu 2012viola-labradorica mathieu 2012
viola labradoria Mathieu 2012 se ressème énormément

 viola odorata red charme David Henriet 2014



arrivée par la poste je l'ai mise en pot



 

2017 viola odorata red charme

violette sauvage du sous bois d'ingrid en Gironde



violettes sauvages

celle là est en souffrance

bien développée offerte par http://lejardindesvigneaux.over-blog.fr/ de la pépinière https://pepiniere-ellebore.com/fr/



dans les pierres

sur le talus

viola cornuta annuelles semis spontané

violettes du jardin d'ingrid rose 2017

Ajouter une légende

  Viola sylver samouraï fred2013



un magnifique feuillage

en compagnie d'érythronium




VIOLETTES la famille des violiacée

la famille des violettes
Via les herbes un site sympa clic ici
 
Violette odorante, Viola odorata, famille: Violacées
Dès le début du printemps, on voit apparaître les premières violettes dans les bois près des ruisseaux, les bords des chemins, les lisières des forêts.
La violette sauvage pousse un peu partout dans le monde jusqu’à 1400 m d’altitude, sur un sol riche et sous un climat doux. C’est une plante vivace, rampante, velue à longs stolons, de 15 cm de hauteur, peu exigeante, facile à cultiver, elle se multiplie par semis ou bien par division du pied.
  • Les feuilles sont ovales, cordiformes, longuement pétiolées, en rosette basale.
  • Les fleurs, à 5 pétales séparés et irréguliers, sont violettes, parfois blanches et très parfumées. Elles s’ouvrent au tout début du printemps, puis dés que la température monte, les fleurs de violette deviennent cléistogames (les fleurs ne s’ouvrent pas, elles restent en boutons, et s’autopollinisent). Elles ont deux pétales latéraux rapprochés du pétale inférieur, à la différence des pensées (genre viola également) qui ont deux pétales latéraux rapprochés du pétale supérieur.
  •  
  • La violette n’a pas de tige, les pédoncules floraux naissent directement du collet de la racine.
  • La racine est un rhizome rampant avec de nombreuses radicelles chevelues.
  • Le fruit est une capsule.
  •  Les fleurs, les feuilles et la racine. Les fleurs sont cueillies dès leur apparition, elles sont très vite séchées dans un endroit sec et aéré. Les feuilles se ramassent au printemps. Les racines sont arrachées à l’automne.
  •  
  • La fleur: anthocyanosides, acide malique, mucilage, rutine, trace d’huile essentielle.
  • Les feuilles: mucilages, acides phénols, salicylate de méthyle.
  • La racine: violine, odoratine (alcaloïde), saponosides.
  •  
  • Les fleurs sont béchiques, expectorantes et sudorifiques.
  • les feuilles sont adoucissantes, antiinflammatoires, diurétiques et légèrement laxatives.
  • La racine est vomitive, purgative et expectorante.
  •  
  • Les fleurs sont très utiles pour les bronchites, les rhumes, la toux, les maux de gorge, la grippe.
  • Les feuilles sont utilisées en compresses contre les irritations oculaires.
  • Le sirop de voilettes: 100 gr de fleurs de violettes+500 gr de sucre blanc+300 gr d’eau pure, mettre sur le feu jusqu’à obtenir la consistance d’un sirop.
  • Infusion de fleurs: 2 à 10 gr par litre d’eau.
  • Les racines et les feuilles se préparent en décoction (5 minutes pour les racines et 2 minutes pour les feuilles.